Zombiphosate – Mise en garde d’utilisation : un court-métrage caustique et corrosif

Sème la terreur

Zombiphosate court-métrage

Une idée c’est un peu comme une morsure de zombie : une fois contaminé, on va aller mordre ses potes. Et c’est ce qu’ont fait Joe, Paul et toute leur équipe du collectif Les Films Guacamole. Le résultat final : un court-métrage drôle, très bien écrit et plutôt corrosif (ben oui, le glyphosate c’est pas un composant de crème hydratante).

Le titre de ce court-métrage : Zombiphosate. Vous voilà prévenus, c’est français, il y a du talent dedans et comme le guacamole : c’est bon.

They’re coming to get you Sophie

Zombiphosate c’est un court-métrage fait par des amoureux du genre et ça se sent, dès les premiers plans : une voiture qui monte un chemin, une croix un peu comme dans un cimetière, des personnages dans une voiture… They’re coming to get you. L’influence de Romero (entres autres) n’est pas loin et bon sang ça fait plaisir.

court métrage horreur Zombiphosate

Des zombies et des hommes

Dès les premières minutes du film, les répliques font mouche et mettent en place les personnages :

Sophie où est ce que tu as mis la gourde ? J’arrive bébé !”
“Ça me dévore l’hôpital. Je lui laisse son morceau à ton copain ?

Joe et Paul, les deux réalisateurs l’expriment très bien eux-mêmes :

L’idée, c’était en fait surtout de faire un film de genre, avec des personnages assez caricaturaux inspirés du dessin animé Scooby-Doo. Comme le personnage d’Alain, un mec assez insupportable qu’on a envie de voir se faire dévorer assez vite ou Sophie et ses réflexions assez légères (« il est chelou cet arbre »)…

Toxic Avengers

Au-delà de l’aspect caricature, le film propose également de solides arguments à plusieurs niveaux :

La photographie et la lumière

Certains plans sont vraiment superbes, ce qui ne fait que renforcer la qualité du tout. Mention spéciale pour le plan en face de l’arbre, avec des personnages alignés faisant un peu penser aux Daltons.

film court-métrage Zombiphosate

“Il est chelou cet arbre”

Ou encore la séquence dans l’habitacle de la voiture, une lumière rose venant ajouter une touche de néon kitsch étrange qu’on adore (Lovecraft aurait approuvé).

Court-métrage horreur Zombiphosate

Le message

Qui lui aussi vaut qu’on s’y attarde deux minutes : bien que le glyphosate 8000 ne serve que de point de départ à l’intrigue, la menace reste bien réelle et qui plus est, d’actualité. Notons également une scène mettant en avant un zombie amateur de consommation et de numérique. Un film qui donc en plus d’être drôle, est intelligent. Le mélange parfait ?

Du côté des zombies, on les voulait très vifs comme dans 28 Jours plus tard et très consommateurs (qui sautent sur les téléphones portables) à l’heure d’une mondialisation effrénée.

Court-métrage Zombiphosate zombie téléphone portable

Un zombie qui vomit ce qu’il vient de consommer sur… un téléphone portable. Je sais pas vous, mais moi j’adore la métaphore.

La musique

Enfin, soulignons le choix de la musique, qui lui aussi nous fait penser à quelques grands, notamment Carpenter et ses fameux synthés, sur le générique de fin en particulier.

Bref, trève de verbiage, place à Zombiphosate. J’espère que comme nous, vous allez l’apprécier. Et si tel est le cas, faites-le leur savoir ❤️

A VOIR PARCE-QUE :

  • Tu es confiné et que ça sera certainement les 6 minutes les plus intéressantes de ta journée
  • Certaines répliques sont à mourrir
  • C’est fait par des amoureux du genre et l’amour ça se partage
  • Certains plans sont vraiment sublimes
  • On sent des influences de grands noms du film de genre et on adore ça
  • La bande son est excellente (We’re Lovin Mac !)

A NE PAS VOIR SI :

  • Tu n’as pas internet
  • Tu n’aimes pas le guacamole
  • Tu penses que le glyphosate c’est le sucre qu’il y a dans les fruits
  • Tu trouves que les arbres sont chelous

Sème la terreur

Cet article vous a plu ? (ou pas) - Faites-le savoir !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.