Chucky, les meilleurs films de la franchise du brave gars

Sème la terreur

Film la fiancée de Chucky

Une poupée d’enfer

Vous connaissez sans doute ce poupon maléfique, il en a traumatisé plus d’un ce Brave Gars.

Pour la petite histoire, le premier film de la longue série des Chuckys, et sans doute celui qui vous a fait croire étant petits que tous vos jouets étaient possédés, est Jeux d’enfants, sorti en 1989, réalisé par Tom Holland, à qui l’on doit également un épisode assez génial de la série d’anthologie Masters of Horror.

Donc, cette poupée, initialement appelée un Brave Gars (sorte de Bob le Bricoleur) n’a vraiment pas de chance et tombe nez à nez avec Charles Lee Ray (d’où le diminutif Chucky), un tueur en série adepte du vaudou, qui, avant de mourir, transfère son âme dans ce qui lui tombe sous la main. Et paf ! Ca fait un Chucky.

Ce tueur en série, qui reste à l’écran environ 3 minutes en tout et pour tout n’est autre que l’acteur Brad Dourif, qui va ensuite prêter sa voix à Chucky dans tous les films de la série. Brad Dourif que l’on retrouve notamment dans Alien 4, ce qui m’a d’ailleurs fait tout bizarre, parce qu’en VO, ça donne Chucky chez les Aliens, et du coup, c’est pas pareil.

Bref. Chucky c’est un peu notre ami pour la vie à tous. Je pense que personne n’ignore qui il est, et personne ne l’apprécie particulièrement. Forcément, quand on détruit l’incarnation même de l’innocence qu’est la poupée, on est pas pote avec tout le monde.

Les meilleurs films de la série

La série de films en recense donc 7 pour le moment :

1988 – Jeu d’enfant
1990 – Chucky, la poupée de sang
1991 – Chucky 3
1998 – La Fiancée de Chucky
2004 – Le Fils de Chucky
2013 – La Malédiction de Chucky
2017 – Le Retour de Chucky

Et pour faire le tri dans toutes ces poupées, je pense que 2 visionnages s’imposent :

Le tout premier, si ce n’est pas déjà fait, parce que bon, il est quand même culte. Pour la petite anecdote, ATTENTION SPOILER : la scène ou la poupée tombe par terre et que la mère se rend compte qu’il bavasse avec son gosse depuis des semaines alors qu’il n’a pas ses piles dans le dos est une petite pépite. C’est à ce moment que la poupée prend réellement vie aux yeux des personnages, et que nous, spectateurs terrifiés sommes enfin soulagés de ne plus porter ce secret sur nos épaules. C’est aussi à ce moment là que cette petite terreur en plastique devient incontrôlable.

Ensuite vient le 4ème de la saga : La Fiancée de Chucky. Le meilleur film du monde, selon mon humble avis tout à fait objectif.

Kitsch à souhait, avec une poupée cette fois-ci ressuscitée et qui a reçu un petit lifting maison.

Chucky devient adulte et franchement drôle

Changement total d’ambiance, La Fiancée de Chucky n’est plus sombre et glauque comme les 3 premiers, ici le réalisateur Ronny Yu métamorphose le poupon maléfique. Déjà physiquement, et puis, surtout humainement-vaudou-âme-transférée parlant.

L’icône du monstre qui veut tuer un enfant est balayée et devient un petit gars très cool, qui fume, boit, à une copine assez rock’n’roll (Jennifer Tilly qui elle-même devient une poupée, si ça c’est pas le fantasme de bien des braves gars) et qui cherche à enfin sortir de ce petit corps en Tupperware.

Mention spéciale pour la musique de Rob Zombie, la présence géniale de Jennifer Tilly, tant en humaine qu’en bout de plastique, ainsi qu’aux petits clins d’œils au cinéma du genre, notamment avec la scène de la baignoire sur fond de Fiancée de Frankenstein.

On lui met un bon 5 tronçonneuses.

A VOIR SI

  • Vous aimez les petits gars turbulents et agressifs
  • Vous n’aimez pas les enfants
  • Vous pensez que transférer son âme dans un objet est tout à fait possible et réaliste

A NE PAS VOIR SI

  • Les poupées vous font flipper
  • La seule Jennifer que vous connaissez est la chaîne de magasins de vêtements
  • Vous pensez que Rob Zombie est le nom du méchant dans The Walking Dead

Autres articles d'enfer


Sème la terreur

Cet article vous a plu ? (ou pas) - Faites-le savoir !

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.