Frozen Hell, un nouvelle adaptation de The Thing va voir le jour

Sème la terreur

The Thing Film John Carpenter

Le classique The Thing de John Carpenter, ainsi que The Thing from Another World (1951 – Howard Hawks), sont tous deux des adaptations du roman Who Goes There?, écrit par John W. Campbell Jr.

Or nous apprenons depuis hier une nouvelle qui risque bien de secouer toute l’Antarctique : il semblerait que le roman dont est tiré le film de Carpenter n’était en fait qu’une version abrégée de l’histoire originale de Campbell, appelée Frozen Hell, qui devait être raccourcie pour publication. Manuscrit non publié qui n’a été redécouvert que récemment.

Une nouvelle de taille pour les amateurs d’horreur ainsi que les fans de ce film culte, puisque “Frozen Hell élargit considérablement l’histoire de The Thing, donnant une trame de fond et un contexte crucial à une histoire déjà incroyable.”

Un remake prévu sur grand écran

Autre nouvelle qui ne devrait pas vous laisser de glace : Frozen Hell va être adapté au cinéma et produit par Universal et Blumhouse !

Le producteur Alan Donnes s’exprime d’ailleurs à ce sujet avec enthousiasme :

“C’est OFFICIEL! […] Je suis le producteur exécutif d’un remake de The Thing mais avec des chapitres supplémentaires du roman de John Campbell, Frozen Hell, qui avait été perdu pendant des décennies. Maintenant, pour la toute première fois, la vision complète de Campbell se réalisera sur grand écran. Le nouveau film comprendra le meilleur de The Thing From Another World, ainsi que le classique The Thing de John Carpenter et les deux livres, Frozen Hell et Who Goes There?”

On ne sait pas pour vous, mais nous on est comme ça:Un remake de The Thing - Frozen Hell!

Source : Bloody Disgusting – Crédit photo: IMDb


Sème la terreur

Cet article vous a plu ? (Ou pas), faites-le nous savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.